Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

journée de ressourcement spirituel

journée du 09 mars 2010 salle St François d'Assise à Douai proposée par l'équipe du Mouvement Chrétien des Retraités du douaisis.

le Mardi 09 mars 2010

 

Les équipes du Mouvement Chrétien des Retraités du Doyenné de Douai : St François d’Assise, Notre Dame de la Paix en Pévèle et Jean XXIII en Douaisis, se sont retrouvées toute la journée du 9 mars 2010, pour se ressourcer à la Lumière de l’Evangile.

 

Rassemblées dans la Salle St François d’Assise, près de l’église Ste Thérèse à Douai, elles ont pu grâce à l’abbé Michel RIMAUX, bénéficier d’un excellent accueil.  

C’est ensuite l’abbé Guy SEULIN qui les a guidées et animées pour leur permettre de découvrir « Comment leur foi en Dieu, pouvait marquer leur manière de vivre, aujourd’hui »
 
« Dieu est l’éternel aujourd’hui, et Jésus est l’aujourd’hui de Dieu »
La retraite est le temps de l’Aujourd’hui de Dieu, non celui des regrets « de mon temps… »

Comment l’Evangile nous fait-il vivre aujourd’hui ?

Comment nous fait-il mesurer que la retraite est un temps pour l’accueillir ?

 

Plusieurs extraits de La Parole vont éclairer notre regard.

 

La Parabole du Semeur nous enseigne que la terre qui reçoit les graines, c’est bien nous ! c’est nous aussi qui avons la mission de faire fructifier cette Parole. 
La rencontre avec Marthe et Marie qui reçoivent Jésus : l’une s’agite et l’autre s’arrête pour écouter, mais cela ne l’empêche pas d’accueillir. Ecouter en vérité, c’est s’arrêter et se laisser habiter par l’autre.
L’obole de la veuve nous dévoile l’écoute et le regard de Jésus, qui voit tout être avec bienveillance, au-delà des apparences. Regarder à la manière de Jésus, c’est reconnaître chez un autre l’action qui a un parfum d’Evangile.    
L’envoi en mission des disciples à qui Jésus dit : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » Dieu regarde les cœurs tandis que l’homme regarde les apparences. 
La retraite, c’est le temps de la gratuité et du « Merci » à Dieu. C’est le temps du bénévolat pour témoigner du don de son temps, le temps où l’on ne considère plus les autres en fonction de leur statut social : il n’y a plus de « chef ». « Ne vous faîtes plus appelés Maître mais Serviteur » dit Jésus.
La Parabole du Fils Prodigue que la misère fait retourner chez son père : c’est croire au Pardon qui fait retrouver la vie et permet d’exister à nouveau. Si nous voulons nous reconnaître Fils, reconnaissons-nous Frère de l’autre.   
Dieu n’oublie pas nos fautes ; il nous invite seulement à faire fructifier ce qui reste de bon en chacun. Comme l’arbre bon qui ne peut produire que des bons fruits, nos fruits seront nos actions d’aujourd’hui.

 

 

JRS Douai 2010 04 JRS Douai 2010 04  

 

 

Que fait-on pour changer nos vies aujourd’hui ?

Le Dieu de Jésus est Celui qui nous accueille, qui est proche de nous. Il est un Père aimant, prêt à nous écouter. Prions-le pour changer nos vies.
Demandons-lui de nous imprégner de son Esprit pour qu’il nous anime, et de nous accorder sa lumière pour qu’elle fortifie notre Foi.
Vivre l’aujourd’hui de Dieu c’est rester « Toujours Jeune » et « neuf » car l’Amour ne disparaît pas. Saint Paul nous dit qu’être chrétien, c’est chercher Dieu dans la vie concrète de chaque jour. Dieu est présent au milieu de nous, il nous aime d’un amour vrai et sincère.
« S’il me manque l’Amour, l’Amour et sa confiance, l’Amour qui prend patience, l’Amour qui rend service, je ne suis rien »
 

Qu’est ce qui fait fleurir le Printemps de notre vie aujourd’hui ?

Par l’écoute et le regard, la prière et le pardon, c’est à la lumière de l’Evangile que nos partages nous ont fait découvrir « Ce qui fait fleurir le printemps de nos vies »   
  • Pour certains « Jésus voit l’intérieur de nos cœurs, et la façon de donner vaut mieux que ce qu’on donne »  ou encore « je reconnais dans le regard de l’autre, la présence de Dieu et je m’efforce de répondre à son attente » et aussi « j’aime faire partager ce que j’ai appris en sagesse, comme un bouquet de fleurs de ma vie ».
  • Pour d’autres « le Pardon rend plus heureux et libéré, mais le premier pas demande des efforts » et « Je ne peux pas vivre sereinement si je ressasse sans cesse ma rancœur » « Je ne saurais pas vivre sans pardonner car j’ai besoin d’être en paix avec moi-même » « J’ai demandé la force d’aimer ceux qui ne pensent pas comme moi, pour pouvoir pardonner » « Dieu m’a attendu et j’ai dit pardon à celui qui m’avait fait mal ; on s’est réconcilié tous les deux presque joyeux »
  • Pour d’autres encore « La prière m’a montré que les autres y ont une grande place : ceux qui sont malades et ceux qui sont dans mon cœur et dans ma vie »
« Ma prière est une prière de merci et de demande, au milieu des joies et des épreuves »
 
En conclusion :           Dieu fera pour nous des merveilles si nous le laissons faire son chemin dans nos vies Aujourd’hui.
 

L’Eucharistie a rassemblé tous les partages d’une journée où chacun, a pu laisser entrer une part d’Evangile dans sa vie d’AUJOURD’HUI.

 
Seigneur, donne-nous assez de sagesse pour ne pas nous épuiser,
assez d’espérance pour offrir ta Parole à ceux qui ont faim d’être aimés,
assez d’amour pour comme Lui, savoir dresser la table, nouer le tablier,
se lever chaque jour et servir par Amour, comme Lui.
 
22 Mars 2010
 
 
 
 

JRS Douai 2010 22 JRS Douai 2010 22  

 

              

 

 

Article publié par site catéchèse • Publié Jeudi 27 mai 2010 • 3351 visites

Haut de page